Vers des pièces détachées plus naturelles

Aujourd’hui la production de pièces en plastique n’est pas forcement synonyme de pollution. En effet, de nombreux plastiques biosourcés percent sur le marché, c’est le cas des filaments co-produits Francofil que j’ai recensement testés pour happy3d.fr.

Voici cinq types de filaments contenant PLA plus des produits issus de différentes filières de l’agriculture et de la restauration. On trouve ainsi des filaments uniques à base de coquilles d’huitres, de coquilles St Jacques, de moules, de blé, et de marc de café.

Cet alliage avec le PLA permet des impression sans difficultés sur beaucoup de types d’imprimantes du marché, à température classique (190°C-220°C). C’est donc un compromis très intéressant pour la production personnelle de pièces détachées basiques, trappes de piles, boutons, poignées…

filament coquilles d’huîtres

filament coquilles de moules

filament coquilles de St Jacques

filament blé

filament marc de café

Soyez rassurés, il n’y a aucune odeur particulière quand vous imprimez  avec les filament de coquilles huîtres, moules ou st jacques. Par contre, le marc de café et le blé se sentent assez très distinctement lors de l’impression. Cette odeur disparaît très vite après l’impression.

Mais le plus simple est de les essayer…

exemple de trappes de piles

example de fixations caméra de sport

exemples de boutons de cafetière