Qu’est-ce que la CAO ?

La maîtrise des différents types d’impression 3D est inutile sans fichier numérique à imprimer. Pour obtenir ce fameux fichier, il est nécessaire d’avoir recours à la conception assistée par ordinateur, plus communément appelée CAO.

La CAO regroupe l’ensemble des logiciels de modélisation permettant de concevoir des modèles numériques en 3D. Plus précisément, et notamment pour l’impression 3D, elle permet, grâce à un fichier numérique, d’indiquer à l’imprimante comment réaliser une pièce ou un objet. Ces fichiers sont la plupart du temps de type STL. Ce procédé permet d’avoir une certaine lisibilité sur le produit avant même sa conception. Grâce à cela, il est possible de rectifier les éventuelles erreurs que pourrait contenir le fichier.

Concrètement, on appelle les informations envoyées par le fichier comme un langage objet. Ainsi, la machine qui va devoir traiter le fichier, telle qu’une imprimante 3D, comprend le langage et peut analyser et réaliser la pièce. Grâce à ce double système – logiciel et imprimante – il est possible d’optimiser la conception des objets que l’on fabrique. En effet, on peut considérer que le fichier représente un premier aperçu de l’objet. Grâce à cela, on peut déterminer la résistance de l’objet, le coût de production ou encore le matériau qui serait le plus adapté.

Historiquement, seule l’industrie militaire avait recours aux logiciels CAO. Mais aujourd’hui, au vu des rapides et diverses innovations technologiques telles que l’impression 3D, ces logiciels se sont démocratisés et sont utilisés aussi bien par des professionnels que des particuliers.

En conclusion, imprimer en 3D requiert forcément une maîtrise d’un logiciel CAO. A défaut, il est opportun de se tourner vers un professionnel qui pourra modéliser le fichier à imprimer.