Quelles prévisions pour le marché de l’impression 3D en 2018 ?

International Data Corporation, le célèbre cabinet américain, a publié un rapport dans lequel il estime à  29 milliard de dollars la dépense mondiale liée à l’impression 3D en 2020, soit une croissance d’environ 20% par année. Les imprimantes 3D et les matériaux représenteraient les deux tiers de cette somme, loin devant donc les logiciels et autres outils.

Les premiers à contribuer à cette dépense seront les industriels, en particulier dans le secteur de l’automobile et de l’aéronautique, qui font d’ores et déjà états d’avancées considérables en la matière. Juste derrière, le secteur médical ne sera pas en reste, notamment en raison du potentiel de l’impression 3D dans la fabrication de prothèses orthopédiques et dans les soins dentaires.

Ce rapport s’appuie sur des données émanant de huit régions géographiques : Etats-Unis, Canada, Amérique latine, Europe Occidentale,  Europe Centrale, Europe de l’Est,Japon,  Asie/Pacifique et Moyen-Orient/Afrique. Il ressort notamment des analyses que le marché a explosé en région Asie/Pacifique et que ce territoire ainsi que les Etats-Unis et l’Europe de l’Ouest représenteront conjointement près de 80% de la dépense mondiale l’année prochaine.

Avec une croissance continue annoncée pour les cinq prochaines années, les technologies 3D, et plus précisément l’impression 3D, n’en sont qu’à leurs débuts. Point d’effet de mode donc. Les innovations sont nombreuses et la démocratisation de ces technologies, amorçée il y a maintenant quelques années, va continuer de s’ancrer dans notre société.