Le PVA

Le PVA ou Acétate de polyvinyle est un thermoplastique utilisé la plupart du temps pour imprimer des supports en 3D, pour lequel on privilégiera la technologie de dépôt de fil fondu (FDM).

Dans le monde de l’impression 3D, un support est un objet qui permet de soutenir la pièce qui est en train d’être imprimée. Ainsi, on peut fabriquer des pièces dont certaines parties sont en suspension, puisque le support sert de pilier pour éviter que la partie en question tombe en raison de la gravité.

De la même façon que le PLA et l’ABS, on retrouvera le PLA sous forme de bobines de filament. Comme le PLA et le PVA possèdent les mêmes caractéristiques d’adhérence au plateau et de températures de chauffe, ils s’associent parfaitement. L’impression d’une pièce en PVA avec un support en PLA est donc plutôt simple.

Si vous souhaitez utiliser du PVA, il vous faudra le conserver dans un endroit sec et à l’abri du soleil car il est susceptible de se désagréger à l’air libre. En revanche, pas de problème lors de l’extrusion, aucune odeur ne se dégage.

D’un point de vue technique, le mécanisme d’impression présente une particularité. Deux têtes d’impression vont être utilisées simultanément. L’une imprimera la pièce en PLA tandis que l’autre ajoutera les supports en PVA. C’est leur synchronicité qui permet l’impression en 3D de pièces complexes.

Une fois la pièce imprimée, vous n’avez qu’à la plonger dans l’eau chaude pendant quelques heures et les supports se dissoudront. En effet, le PVA est hydrosoluble, ce qui permet cette facilité de retrait des supports. Si vous souhaitez utiliser d’autres plastiques pour vos supports, cette technique n’aura aucun effet. Le retrait de supports composés d’autres matières est parfois long et surtout technique.