Des montres imprimées en 3D

L’impression 3D est présente dans de nombreux domaines, y compris, aussi surprenant que cela puisse être, dans celui de l’horlogerie. Ainsi, dans un studio lyonnais, les designers de Notaroberto-Boldrini ont créé une collection entière de montres imprimées en 3D. Les couleurs estivales et lumineuses de ces bracelets sont en partie inspirées de la culture pop à laquelle les deux designers vouent une véritable passion.

Lorsqu’ils ont eu l’idée de STEP, leur création, les deux créateurs avaient pour but d’utiliser de nouveaux matériaux et procédés afin de “redéfinir avec pureté la philosophie et l’esthétique” dans le monde de l’horlogerie. Différents matériaux ont alors été utilisés. La sangle du bracelet est par exemple en nylon tandis que l’ABS a été choisi pour le boîtier.

Unisexes, ces montres restent néanmoins accessibles puisque leur coût est d’environ 35 euros. De plus, les clients peuvent choisir leur couleur parmi un panel très varié et faire personnaliser leur nouveau bijou, ce qu’une fabrication traditionnelle ne pourrait pas permettre à un prix aussi compétitif.

Il est vrai que la fabrication additive est fréquemment mise en avant dans le domaine industriel, mais il ne faudrait pas oublier qu’elle peut également permettre de créer des oeuvres artistiques innovantes voire révolutionnaires.